French (Fr)

L’emplacement actuel du port de pêche constitue une gêne certaine à une reconversion optimale du port : aux contraintes de salubrité, s’ajoute la problématique de la gestion des flux de personnes et de véhicules générés par l’activité.

 

D’un autre côté, les infrastructures actuelles du port de pêche sont saturées et freinent le développement du secteur.
Ainsi, le transfert de la pêche vers un nouveau bassin adossé au port actuel répond à trois impératifs:

  • Assurer une reconversion optimale du site;
  • Améliorer les conditions de travail des professionnels de la pêche en leur offrant des installations plus modernes  répondant à leurs besoins;
  • Continuer à faire bénéficier le port reconverti de son attractivité.



Le futur port de pêche, adossé à la jetée principale, mettra à la disposition des professionnels 1 900 mètres linéaires de quais, 13 hectares de terre-pleins et 13 hectares de bassin, soit presque le triple  de la capacité du port actuel.
La construction de ce port permettra ainsi, non seulement une meilleure reconversion du site, mais également un meilleur développement de la filière pêche dans la région.

 

Le nouveau port de pêche sera réalisé en deux phases : 

1ère phase :

Construction des infrastructures de base du nouveau port (digues de protection, quais et terre-pleins). Les travaux seront entamés en juin 2011pour être achevés en juin 2013.

2ème phase :
Réalisation des superstructures et transfert des activités de l’ancien port pour une mise en service en juin 2014.

Afin d’assurer une parfaite intégration du nouveau port de pêche dans l’espace reconverti, la jonction entre  les deux se fera par une grande place d’une surface de 1,5 hectare.
Cette place abritera une grande mosquée d’une superficie de 2000 m2.