French (Fr)

image SA MAJESTE LE ROI Mohammed VI, Que Dieu L'Assiste, a présidé ce Jeudi 9 décembre 2010 au Port de  Tanger,  la cérémonie de présentation  du Projet de Reconversion de la Zone Portuaire de Tanger Ville.

Portant sur une surface globale d’environ 84 Hectares, le Projet vise à reconvertir  le site en un port de  plaisance et de croisière, et à renforcer le positionnement touristique et culturel de la ville de Tanger dans  le strict respect de l’environnement. Il a également pour vocation de rendre l’eau à la cité et d’unir le port  à la ville.

Conformément aux hautes orientations de sa Majesté le Roi que Dieu le Glorifie, ce Projet a pour objectifs  de :

 

?    Permettre à la ville de Tanger de se positionner en tant que destination phare du tourisme de croisière et de plaisance à l’échelle internationale,

 

?    Assurer une reconversion optimale du site en :

 

•    créant un lieu de vie pour tous et le faire dans le respect de la riche histoire de ce site,

 

•    assurant une bonne intégration du port dans la ville,

 

•    garantissant un développement respectueux de l’environnement.

 

750 000 croisiéristes attendus

 

Le Projet de Reconversion de la Zone Portuaire de Tanger Ville offrira des infrastructures importantes dédiées à l’accueil des plus grands paquebots de croisières au monde.

 

Le trafic visé est de 300.000 croisiéristes en 2016 et de 750.000 en 2020.

 

Une Méga Marina pour Tanger et sa Région

 

Le Port de Tanger ambitionne de devenir, l’un des grands ports, disposant  des meilleures offres de service de la région. Ce nouveau port de plaisance profite de l’important déficit de capacité d’accueil en Méditerranée. L’objectif premier sera de créer une offre globale de 1610 anneaux en 2016 et d’atteindre à terme 3000 anneaux en en créant d’autres sur la baie de Tanger.

 

Un nouveau port de pêche

 

Les infrastructures actuelles du port de pêche sont saturées. Le Projet permettra la création d’un nouveau bassin pour  améliorer les conditions de travail des professionnels de la pêche en leur offrant des installations plus  modernes, et contribuera ainsi au développement de la filière pêche dans la région. Le nouveau port de pêche offrira des installations qui auront quasiment  le triple de la surface actuelle.

 

Un terminal fast ferry réaménagé

 

Le Projet prévoit l’aménagement d’un terminal fast ferry comprenant 3 postes à quai réservés à cette activité et  une gare maritime  remise à niveau et modernisée.

 

Respect de l’environnement et valorisation du patrimoine bâti

 

L’aménagement du site se fera dans le respect de l’environnement. Il sera ainsi procédé au redéploiement du sable dragué à l’occasion de la réalisation du nouveau port de plaisance, aux plages dégarnies de la baie de Tanger.

 

Le système de végétation du port reconverti sera composé d’espèces correspondant aux caractéristiques bioclimatiques de la région de Tanger.

 

Par ailleurs, des bâtiments emblématiques de la zone portuaire seront  restaurés et reconvertis afin de sauvegarder l’esprit du site. De la même manière, les monuments attenants bénéficieront de travaux de restauration et de mise en valeur.

 

Tanger Renforce son positionnement de haut lieu culturel

 

La composante culturelle occupe une place prépondérante dans le projet.

 

Un musée de 15.000 m2, implanté sur le Boulevard Mohammed VI, sera le premier édifice rencontré à l’entrée du site. Un Palais des congrès de 1500 places, fruit de la reconversion des vieilles halles du Port sera réalisé. Les 30 hectares des différents espaces publics prévus offriront également de belles plates formes à des manifestations culturelles d’envergure.

 

Le projet propose également d’augmenter la capacité hôtelière actuelle  de la ville de 20%, notamment sur les segments 4 et 5 étoiles. Trois hôtels et des résidences touristiques implantés harmonieusement sur le site offriront 1600 lits supplémentaires.

 

Le site reconverti sera desservi par un système de téléférique qui permettra  une liaison directe avec le centre de la ville et une connexion totale entre ce dernier, la marina, le nouveau port de pêche et la Kasbah. Il permettra des visites panoramiques sur la baie, le port et la médina. Avec son débit horaire de 2800 personnes, le téléférique, offrira le meilleur moyen de substitution aux modes de transports  classiques.

 

Projet d’envergure de développement territorial et touristique, le Projet de Reconversion de la Zone Portuaire de Tanger représente un investissement global de plus de 6 milliards de dirham. L’ensemble des travaux relatifs à la reconversion seront achevés avant fin 2016.

 

Commerces, résidentiel et bureaux

 

Le Projet prévoit l’aménagement et la construction de zones de commerce et d’animation, sur une superficie de plancher de 42.000 m², comprenant un espace commercial et de restauration, d'une surface de  9000 m², des cafés restaurants et des lieux de service.

 

Le Projet prévoit l’aménagement et la construction d’espaces résidentiels et de plateaux de bureaux.

 

Chiffres clés du Projet

 

Début des travaux

 

Mars 2011


Croisière

 

01 poste de 360 m

 

01 poste de 270 m

 

01 poste de 260 m


Plaisance

 

1610 Anneaux en 2016

 

 

 

Nouveau Port de pêche

 

1900 mètres linéaires de quai

 

13 hectares de bassin

 

13 hectares de terre-pleins

 

 

 

Hôtellerie

 

2 hôtels de catégorie cinq étoiles : 600 lits

 

1 hôtel de catégorie quatre étoiles: 400 lits

 

3 résidences touristiques: 600 lits


Equipements culturels

 

Un musée sur une superficie de 15.000 m²

 

Un palais des congrès d’une capacité de 1.500 places

 

Un multiplexe cinématographique d’une surface de 7.000 m²


Commerces et animation

 

Une surface de plancher de 42 000 m2

 

 

 

Résidentiel et bureaux

 

90.000 m² d’Espace résidentiel

 

40.000 m² d’Espace Bureaux


Mobilité et Transport

 

Téléférique d’un  débit horaire de 2800 personnes

 

Un grand réseau de voiries

 

4200 places de parkings dont 1000 places en souterrain


Espaces publics

 

30 Hectares dont 5 grandes places allant de 2 à 8 hectares.


Coût du Projet

 

Coût global : 6, 140 milliards DH  réparti comme suit :

 

Fonctions portuaires : 2,050 milliards DH

 

Fonctions terrestres : 4,090 milliards DH


Date d’achèvement du Projet

 

Fin 2016